publié le: 30 août 2017

Comment éviter les otites de mon enfant ?

eviter les otites

Environ deux tiers des enfants de moins de 3 ans ont déjà souffert d’une otite. Cette dernière, souvent très douloureuse, résulte d’une infection combinée à une inflammation de l’oreille. Heureusement, des solutions existent pour réduire les risques. Voici comment éviter les otites.

Focus sur l’otite

L’otite se traduit par une infection et une inflammation de l’oreille. Il existe différents types d’otites :

  • L’otite externe se caractérise par une inflammation du conduit auditif externe. Elle entraine des douleurs et parfois un écoulement. Sans gravité, ce type d’otite se soigne très facilement.
  • L’otite moyenne atteint le tympan. On parle aussi d’otite moyenne aiguë quand elle est associée à une autre infection comme une rhinopharyngite. Souvent, des antibiotiques sont nécessaires.
  • L’otite séreuse est commune chez les enfants de moins de 8 ans. Le plus souvent, elle accompagne une infection respiratoire. Elle est causée par un défaut d’aération de la trompe d’Eustache. Une intervention de l’ORL est indispensable.
  • L’otite virale est une inflammation causée par un virus. Elle est très fréquente après une grippe. La pathologie se traduit par la présence de bulles sur le tympan. Une fois de plus une prise en charge médicale est indispensable.

Bon à savoir : L’otite peut toucher une seule oreille ou les deux. On parle alors d’otite bilatérale.

Éviter les otites

Pour éviter les otites, il est impératif de limiter les facteurs de risque. Il faut, par exemple, bien prendre en charge toutes les infections respiratoires afin que les oreilles ne soient pas atteintes. Il est également recommandé de prendre en charge les différents types d’allergie qui fragilisent les plus petits.

Comme pour la varicelle, la piscine n’est pas recommandée chez les enfants qui souffrent d’otites à répétition. Il faut préférer des activités en plein air ou en salle. Il est à noter que les bains de mer sont, au contraire, bénéfiques pour les enfants qui souffrent régulièrement d’infections de l’oreille.

La collectivité est elle aussi peu recommandée. Si les parents ont le choix, il faut privilégier les modes de garde adaptés comme l’assistante maternelle ou les grands-parents. Ainsi les enfants sont moins nombreux et les risques viraux sont diminués.

Pour éviter les récidives, prendre rendez-vous avec un ostéopathe peut être judicieux. Pour plus de renseignements, il est recommandé de demander conseil à son médecin traitant ou au pédiatre qui suit l’enfant.

Un environnement sain et une bonne hygiène de vie

Réduire les risques d’otite passe aussi par une bonne hygiène de vie. Les enfants les plus vulnérables doivent avoir une alimentation saine et pleine de vitamines. De manière générale, la nutrition infantile joue un rôle important dans la récupération après avoir subi une maladie. Un sommeil de qualité est aussi un atout.

Parallèlement, il est essentiel d’avoir un environnement sain à la maison. Il faut éviter de fumer en présence des enfants, mais aussi éviter de surchauffer son intérieur. Celui-ci doit être aéré chaque jour. Enfin, les enfants à risque doivent pratiquer une activité physique régulière pour fortifier leur organisme. Voici quelques sports recommandés pour les enfants.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *