Sommeil de bébé : faut-il l’emmailloter ?

publié le: 17 juillet 2020
catégorie: Bien-être

Emmaillotage de bébé

Le sommeil ? C’est sacré. Alors, pour aider bébé à s’endormir, certains parents se tournent vers l’emmaillotage. Une pratique qui consiste, tout simplement, à envelopper son bébé dans un linge, un tissu ou une couverture afin de l’aider à s’endormir. Est-ce un passage obligé pour un sommeil serein ? Une bonne idée ? Qu’en est-il de la sécurité de bébé ? PediAct répond à toutes vos questions au sein de cet article.

 

Emmaillotage : en quoi ça consiste ?

“Emmaillotage”, ça vous dit quelque chose ? Cette pratique ancestrale consiste à envelopper votre bébé dans un tissu afin de l’aider à s’endormir. Comme dans un cocon, bébé se sent rassuré. Cette sensation d’enveloppement lui permet de se calmer tout en lui rappelant les même sensations que dans le ventre de sa mère.

 

Quand et pourquoi utiliser l’emmaillotage ? 

Pour certains bébés, l’emmaillotage est très efficace et les résultats extrêmement bénéfiques. Bébé s’endort plus vite, plus calmement, etc. Bref, parents et enfants passent enfin une nuit sereinePour autant, l’emmaillotage n’est préconisé que pour l’endormissement. En effet, le reste du temps, bébé doit pouvoir ressentir son corps et être libre de ses mouvements. 

À partir de 3 mois, on préconise d’arrêter totalement l’emmaillotage. En effet, bébé est désormais capable de se retourner sur le ventre tout seul. S’il n’est pas libre de ses mouvements, cela peut s’avérer dangereux.

 

L’emmaillotage : quelques précautions à prendre

On ne peut emmailloter bébé n’importe comment et n’importe quand. Si vous voulez tester cette technique, il est important de respecter certaines règles. Avant de l’emmailloter, il est important de vérifier son humeur et comment il se sent : 

Est-il content ? Est-ce qu’il pleure ? Sa couche a-t-elle besoin d’être changée ? 

Dans un second temps, il est important de ne jamais trop serrer la couverture de bébé. Cela risquerait d’effectuer une trop grande pression sur ses poumons et pourrait augmenter les infections respiratoires. 

Nous vous conseillons également de vérifier si votre petit peut bouger ses jambes. Un emmaillotage trop étroit pourrait lui créer des problèmes de hanches. 

Autre point d’attention à avoir : l’épaisseur du tissu. En effet, si la couverture est trop chaude ou trop épaisse, cette dernière pourrait faire monter la température corporelle de bébé. Une telle hausse corporelle est l’un des facteurs de la mort subite du nourrisson. Par ailleurs – et vous le savez peut-être – ne couchez jamais votre bébé sur le ventre, surtout lorsqu’il est emmailloté. 

Enfin, emmaillotage ou non, n’oubliez jamais de ne rien placer dans le berceau de bébé. Que ce soit des jouets ou des peluches, ces derniers peuvent entraver la respiration de votre tout-petit. Alors on oublie !

 

Comment emmailloter bébé ? Le guide pratique en 6 étapes !

  • Etape 1 : Étendez la couverture en losange, le coin vers le haut et pliez le coin du haut par en dessous.
  • Etape 2 : Déposez bébé au centre de la couverture. Ses petites épaules sont au même niveau que le coin plié précédemment.
  • Etape 3 : Dépliez son bras gauche et recouvrez son corps de la couverture en l’insérant sous son côté droit. 
  • Etape 4 : Dépliez maintenant son bras droit, et recouvrez son corps de la couverture en l’insérant sous son bras gauche. 
  • Etape 5 : Assurez-vous que les hanches et jambes de votre petit ont assez de place pour bouger librement. 
  • Etape 6 : Enfin tortillez le bas de la couverture afin d’en faire une pointe pour la replier sous les jambes de bébé. 

 

Emmaillotage en dehors du sommeil : c’est non !

Le saviez-vous ? L’emmaillotage est réservé au moment du sommeil. Le reste du temps votre bébé doit absolument être libre de ses mouvements pour son bien-être et bon développement. 

 

Emmaillotage : que faire si mon bébé n’apprécie pas ?

Il semblerait qu’une grande majorité des bébés apprécient l’emmaillotage puisque cette technique leur rappelle des sensations intra-utérines agréables. Mais tous les bébés n’en sont pas des adeptes. Si c’est le cas, il est inutile de forcer votre petit à s’endormir de cette manière. Ne le forcez pas et orientez-vous vers d’autres techniques pour l’apaiser. 

 

Ce qu’il faut retenir :

Comme de nombreux sujets, l’emmaillotage connaît à la fois de nombreux partisans et détracteurs. Pourtant, depuis quelques années, cette technique est de retour sur le devant de la scène. 

Si bébé est un adepte, il faudra alors respecter certaines règles d’or afin de ne pas bloquer ses mouvements et surtout, de ne pas risquer des accidents. Par ailleurs, si bébé n’apprécie pas cette pratique, de nombreuses autres options existent.

Mais n’oubliez pas que la meilleure technique – celle qui a toujours fait ses preuves depuis la nuit des temps – reste l’affection que vous porterez à votre bébé pour l’aider à rejoindre les bras de Morphée.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.