Stress et anxiété : comment aider mon enfant ?

publié le: 7 juillet 2020
catégorie: Bien-être

Stress et anxiété de l'enfant

Le stress, l’anxiété et les angoisses ne sont pas seulement le lot des adultes. Malheureusement, vos chères têtes blondes peuvent aussi être confrontées à ces sentiments. Comment aider votre enfant à surmonter ses craintes ? PediAct fait le tour de la question.

 

L’anxiété et le stress chez l’enfant

Comme la peur, l’anxiété est une émotion tout à fait naturel qui répond à une impression de danger. Elle est compliquée à vivre pour l’enfant si son anxiété lui provoque des réactions exagérées au quotidien, un mal-être ou s’il n’arrive pas à  contrôler ses émotions. 

Le stress – lui – se traduit généralement par une réaction du corps face à un événement nouveau ou une situation inattendue qui apparaît comme inquiétante pour l’enfant. 

Comme pour les adultes, on peut parler de “bon stress” et de “mauvais stress”, de celui qui nuit au bonheur et à l’épanouissement personnel. Attention, celui-ci peut avoir des conséquences négatives sur la santé mentale et/ou physique de votre petit. Voici les causes potentielles :

 

L’anxiété : 

  • Un changement brutal ou trop important : un deuil, un déménagement, une séparation ;
  • Des événements extérieurs : des actualités angoissantes, des images ou scènes aperçues au cinéma, sur Internet ou à la télévision ;
  • Une mauvaise routine : alimentation, sommeil, etc ;
  • Surprotection familiale.

 

Le stress :

  • Une trop grande compétition à l’école ;
  • La crainte de déplaire à ses amis, à sa famille ou à sa maîtresse ;
  • Des problèmes de sociabilité ;
  • Une grande sensibilité ;
  • Un environnement stressant ;
  • Des événements traumatisants.

 

Savoir reconnaître les symptômes

Vous le savez si bien, ce n’est pas toujours simple de déterminer si votre enfant se sent bien mentalement. Ressent-il un stress ponctuel ou, au contraire, est-ce chronique ? Sachez que quelques symptômes, facilement identifiables, peuvent vous mettre sur la piste :

  • Une irritabilité ;
  • Des maux soudain (tête, ventre, nausées, coeur qui bat) ;
  • Des changements d’humeur soudain ;
  • Une sur-émotivité ;
  • Des troubles du sommeil, de la concentration ou de l’apprentissage ;
  • Un refus d’aller à l’école ;
  • Du repli ou de l’isolement
  • Des angoisses ;
  • Un besoin constant d’être rassuré ;
  • Des réactions parfois excessives à des situations.

 

Que faire pour aider votre enfant ? 

Entre le stress et les angoisses, vous vous sentez parfois impuissant. Et on le sait bien, il n’y a rien de pire. Dans un premier temps, sachez qu’il est important d’offrir à votre enfant tout le soutien et réconfort qu’il mérite. Pour l’aider, rien de mieux que d’identifier la source de son angoisse. En effet, si vous parvenez à découvrir ce qui le perturbe vous pourrez plus facilement lui donner des clés afin de lui apporter les bonnes solutions pour l’aider. 

 

  • Sport et détente

L’exercice physique sera toujours un bon moyen pour aider à diminuer le stress de votre enfant. En se dépassant, il pourra mettre ses angoisses de côté que ce soit en pratiquant de la course, un sport d’équipe ou de la danse. N’hésitez pas, également, à lui proposer des activités physiques plus calmes comme le yoga, imparable pour lutter contre le stress

 

  • Discussions et échanges

Passez du temps avec votre enfant, échangez avec lui en permanence afin qu’il se sente toujours en confiance pour vous parler de son stress et des situations qui le rendent anxieux. Aidez-le, aussi, à mettre des mots sur ses émotions sans jamais dramatiser ou minimiser ce qu’il vit. 

 

  • Routine et bonne hygiène de vie

Un enfant anxieux ou stressé appréciera toujours une routine de vie stable. Aussi, respectez des heures de sommeil régulières, des temps de repas réguliers et des petites routines qui participeront à le rassurer au quotidien. Enfin, limitez également les heures passées devant les écrans et veillez à ce qu’il ne tombe pas sur des images qui pourraient le perturber. 

 

 

  • Prévenir des changements

Un déménagement ? Un changement d’école ? De rythme ? Les bouleversements du quotidien peuvent impacter votre enfant. Aussi, nous vous conseillons de toujours prendre le temps d’expliquer ce qu’il va se passer à votre enfant. Si vous allez déménager, n’hésitez pas à lui montrer des photos de votre futur quartier ou à vous y rendre pour une balade en famille. 

 

Ce qu’il faut retenir

Ne l’oubliez jamais, tous les enfants sont différents. Si votre petit est stressé et angoissé, vous devrez avant tout privilégier l’écoute. Au quotidien, tentez de toujours comprendre les peurs et angoisses de votre tout petit, sans jamais les exagérer ou les minimiser. Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous sentez que l’état mental de votre petit vous dépasse.