publié le: 2 octobre 2017
catégorie: ORL

Quels sont les symptômes de la rhinopharyngite ?

symptomes de la rhinopharyngite

La rhinopharyngite est bien connue des parents. En général, les bébés et les enfants y sont sujets. Chaque année, cette maladie virale, bénigne, fréquente et très contagieuse fait parler dans les familles. Aussi appelée rhume, cette maladie se reconnaît facilement et se traite rapidement. Pediact vous en dit plus sur les symptômes de la rhinopharyngite, pour vous permettre de mieux la reconnaître.

 

Reconnaître la rhinopharyngite chez un enfant

Lorsque votre enfant est contaminé par un rhinovirus (à l’origine de la plupart des rhumes), le premier endroit touché est souvent le nez. Les sécrétions nasales sont plus épaisses et on constate que les sinus sont bouchés. Parfois, c’est l’inverse : le nez coule, car les sécrétions sont très liquides.

Un autre symptôme de la rhinopharyngite vous interpellera : le mal de gorge. Votre enfant se plaint de ressentir une gêne à la gorge et des difficultés à déglutir. Il sent aussi une petite douleur quand il mange ou qu’il boit.

Après le mal de gorge, une fièvre modérée (inférieure à 39 °C) s’installe rapidement. Elle peut fluctuer et se soigne en prenant un anti-inflammatoire. Il faut tout de même porter une attention toute particulière à la fièvre chez le bébé. Comme son cerveau (de même que son système immunitaire) est immature, une fièvre élevée peut endommager son fonctionnement.

Nouveau call-to-action

Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter un médecin ou à vous rendre aux urgences. La fièvre peut persister et durer entre 1 et 3 jours maximum. Au-delà de ce délai, contactez aussi votre médecin ou votre pédiatre.

En même temps que le nez qui coule et irrite les muqueuses, une toux peut également être constatée. Il s’agit d’une toux sèche et rauque qui racle la gorge. Soigner la toux d’une rhinopharyngite est long : cela peut durer jusqu’à 10 jours. Votre médecin peut être amené à vous prescrire des antibiotiques dans le cas où les médicaments classiques n’auraient pas un effet suffisant.

Certains enfants présentent des vomissements ou une diarrhée. Mais ces symptômes ne sont pas systématiques.

 

L’évolution d’une rhinopharyngite

Bien que cette maladie soit bénigne, il peut y avoir des complications. Une rhinopharyngite peut évoluer et se transformer en pathologie plus grave.

Dans ce cas, votre enfant peut présenter :

  • Une otite moyenne aigüe
  • Une sinusite aigüe
  • Une laryngite
  • Une bronchite
  • Une conjonctivite purulente chez le nourrisson
  • Un rhume des hanches

En cas de besoin, votre médecin détectera immédiatement l’évolution d’une rhinopharyngite et vous prescrira les médicaments adéquats.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *