Voyage : comment bien gérer le décalage horaire de bébé?

publié le: 31 janvier 2020
catégorie: Autres sujets

protéger bébé du soleil

Il n’y a rien de plus plaisant que de partir en vacances avec toute la famille, ces jours de repos sont des moments de partage importants. Mais peut-être avez-vous décidé de vous rendre dans un pays basé sur un fuseau horaire différent de celui de la France cette année ? États-Unis, Japon, Canada ? Ce voyage fabuleux devra être préparé en amont, notamment si vous voyagez avec bébé. 

Si bébé a moins de 6 mois, le décalage horaire ne devrait pas poser de gros problèmes puisque son horloge interne lui est encore propre. Au delà des 6 mois, il est plus sensible aux cycles jour/nuit. Alors, comment l’aider à s’adapter au fuseau horaire de la destination choisie ? PediAct vous conseille.

 

Privilégier les vols de nuit 

Prendre l’avion en pleine journée avec bébé peut compliquer le voyage : bébé risque d’être impatient, perturbé par les bruits et par la sensation de l’avion et peut pleurer pendant une bonne partie du voyage s’il n’arrive pas à se détendre. 

Pour éviter un changement horaire trop brutal, il est donc mieux de choisir le vol de nuit. Votre nourrisson sera ainsi plus fatigué et pourra s’endormir plus facilement. Veillez également à bien préparer ce voyage en avion pour qu’il soit des plus agréables.

Pendant les 3 premiers jours, il sera sûrement difficile pour bébé de dormir aux horaires attendus. Vous pourrez commencer à décaler l’heure du coucher peu à peu.  

 

Décaler l’heure de coucher progressivement et faire des siestes

Il est normal de vouloir que bébé s’adapte à l’horaire du pays le plus vite possible afin qu’il puisse profiter pleinement des vacances en famille. Toutefois, il ne faut pas non plus le forcer à assumer un décalage horaire de plusieurs heures en un jour : cela le rendra grognon et ne lui permettra pas de récupérer son sommeil correctement. 

Évitez donc de le garder éveillé jusqu’à ce qu’il tombe d’épuisement, et laissez-lui plutôt un temps d’adaptation de trois à quatre jours, durant lequel vous décalerez son heure de coucher progressivement. L’idéal est de le faire tenir une demi-heure ou une heure de plus chaque jour par exemple. 

Au fur et à mesure que les jours passent, il se peut qu’il se sente fatigué dès midi – treize heures. Dans ce cas, faites-lui faire une sieste vers 13h/14h/15h, et ne le laissez plus dormir après 16h/17h pour qu’il puisse se rendormir le soir entre 19h et 22h. Après la sieste, optez par exemple pour une balade extérieure et prenez le soleil. La lumière naturelle est un très bon remède face au décalage horaire. De plus, bébé profite de nouveaux paysages et se distrait. 

N’hésitez pas à lui faire prendre un bain chaud juste avant de se coucher, il le détendra et sera bénéfique à la qualité de son sommeil.

 

Adapter les repas à l’heure locale

Lorsque vous luttez contre le décalage horaire, les repas sont importants. En effet, ils font partie des habitudes qui vous permettent de vous aligner naturellement avec le fuseau horaire local.

Le premier jour, donnez-lui le repas en fonction du fuseau horaire français pour ne pas trop le perturber. Après la première nuit de sommeil, commencez à vous adapter au fuseau horaire étranger : s’il a trop faim, donnez-lui un goûter afin de l’aider à patienter jusqu’au repas par exemple. Si au contraire il n’a pas faim à l’heure du repas, mettez-le quand même à table et faites-le manger un petit bout pour qu’il prenne le rythme.

De la même manière que l’adaptation de son sommeil, vous pouvez décaler progressivement l’heure de ses repas :

  • Le petit-déjeuner entre 7h et 10h
  • Le déjeuner entre 11h et 14h
  • Le goûter entre 15h et 17h
  • Le dîner entre 18h et 21h

Vous ajusterez au fil du temps. 

Pensez également à lui faire boire beaucoup d’eau, il est important de bien s’hydrater dans ces situations de changement. 

 

Ce qu’il faut retenir : 

Les vacances en famille sont des moments conviviaux et plaisants, surtout lorsqu’il est question de se rendre dans un pays lointain ! Cependant cela signifie également parfois qu’il faut vaincre le décalage horaire… N’étant pas toujours évident pour vous, parents adultes, il peut être tout aussi difficile à gérer pour votre bébé. Mais pas de panique, à ces âges, l’adaptation se fait très bien. Pensez donc à bien appliquer ces trois conseils : 

  • choisir un vol de nuit pour le voyage en avion ;
  • décaler l’heure du coucher et faire des siestes ;
  • adapter les repas à l’heure locale.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.