Les troubles digestifs chez l’enfant sont fréquents. Ils s’accompagnent souvent de flatulences et de ballonnements qui se caractérisent par un ventre gonflé et des douleurs. Ces dérangements sont particulièrement inconfortables pour les bébés. Voici quelques astuces pour le soulager

Pourquoi les bébés ont-ils des gaz ?

Les parents doivent tout d’abord être rassurés quant au fait que leur bébé soit dérangé par des gaz. Certains en ont plus que d’autres, mais ils sont fréquents et tout à fait normaux chez les nourrissons. Les gaz peuvent d’ailleurs le soulager de la douleur intestinale qui le gêne. S’ils s’accompagnent souvent de pleurs, il est aussi probable que l’enfant souffre de coliques, ce qui est également fréquent chez les tout-petits. Les gaz peuvent être la conséquence de la digestion du lactose, suite à la prise du biberon ou du lait maternel par exemple, ou après un repas s’il a commencé la diversification alimentaire. Tout comme le rot, il est aussi probable que votre bébé ait ingéré une trop grande quantité d’air lors de la succion. Par ailleurs, certains aliments et principalement les légumes tels que les brocolis, ou les choux sont propices aux gaz. Enfin, si votre enfant est sujet à des troubles alimentaires tels que des intolérances ou des allergies alimentaires, son système digestif peut aussi être perturbé.

Que faire pour soulager mon bébé ?

Voici quelques gestes simples qui peuvent permettre de soulager votre enfant de ses flatulences et ballonnements.

Les massages permettent de calmer bébé. Installez-le confortablement sur le dos et sur un matelas, dans une ambiance sereine et massez-lui le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pendant plusieurs minutes.

– Certaines positions sont plus confortables chez les bébés qui ont des douleurs au ventre. Vous pouvez par exemple l’installer sur vos cuisses tout en lui massant le dos, ou l’allonger contre vous (ventre contre ventre), ou encore le porter en le plaçant sur votre avant-bras et une main sur son ventre. Lorsque vous lui donnez le sein, veillez à ce que sa tête soit positionnée un peu plus en hauteur ou asseyez-le en position verticale si vous lui donnez le biberon. Afin qu’il n’absorbe pas l’air du biberon, il est préférable de bien pencher le biberon de manière à ce que la bulle se situe au-dessus de la bouteille.

– Le rot, indispensable après le repas. C’est généralement parce qu’un bébé n’a pas réussi à faire son rot qu’il se sent dérangé, et ne parviens parfois pas à trouver le sommeil. Il a en effet besoin de libérer l’air qu’il a ingéré en buvant son biberon ou en tétant.

– Une tétine adaptée à l’âge de bébé. Vérifiez que la tétine de votre nouveau-né est de la bonne taille. Si elle est trop petite, votre bébé risque en effet de sucer un peu trop intensément et d’avaler trop d’air. À l’inverse si la taille est trop grande, votre enfant aura tendance à manger trop rapidement et aura par conséquent du mal à digérer son repas. Il est donc important de le nourrir en respectant son rythme.

– Choisissez des vêtements adaptés. Si votre enfant a des gaz ou des ballonnements, rien ne sert de lui faire porter des pantalons ou des hauts qui le serrent au niveau de la taille et du ventre. Pour le soulager et éviter les douleurs, optez plutôt pour des habits larges et confortables.

– Une supplémentation en probiotiques peut par ailleurs s’avérer utile pour soulager votre bébé. Si vous estimez en revanche que ses pleurs et ses douleurs sont inhabituels, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre pour lui demander conseil.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.