publié le: 16 octobre 2017
catégorie: Allergologie

différence entre un rhume et une rhinite allergique

Mon enfant est-il allergique ou a-t-il simplement un rhume ? Voici une question que se posent souvent les parents. Pour vous éclairer, Pediact vous propose de connaître la différence entre un rhume et une rhinite allergique.

 

Qu’est-ce qu’un rhume ?

Le rhume, aussi appelé rhinopharyngite aigüe, est une maladie qui intervient généralement à chaque changement de température. Il touche principalement les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou peu développé, comme les enfants. Dans la majorité des cas, il disparaît au bout d’une semaine.

 

Qu’est-ce qu’une rhinite allergique ?

La rhinite allergique est une maladie récurrente qui s’installe chez les personnes présentant un terrain allergique favorable. Appelée aussi « rhume des foins », elle se présente chaque année à la même période, lors de l’augmentation des pollens dans l’air.

 

Les symptômes communs au rhume et à la rhinite allergique

Différencier ces deux inflammations n’est pas si évident sans diplôme de médecine. Surtout qu’elles présentent des éléments similaires comme :

  • Un écoulement nasal clair ou incolore et fluide
  • Des picotements dans le nez
  • Une irritation des yeux (larmoiements)

Dans les premiers jours, le rhume et la rhinite sont très semblables. Il est donc conseillé de se pencher sur les symptômes relatifs à chaque pathologie.

 

Les symptômes qui font la différence entre un rhume et une rhinite allergique

Si la rhinite est surtout ressentie au printemps, le rhume se présente plutôt à l’automne et l’hiver. Néanmoins, la rhinite allergique peut être déclenchée à tout moment de l’année à cause d’allergènes domestiques comme les poussières, les acariens, les poils d’animaux ou encore les moisissures.

Au niveau des symptômes, cette dernière s’arrête aux écoulements nasaux (toujours les mêmes), aux éternuements et à la gorge qui démange. Le rhume, quant à lui, présente des signes distinctifs, quelques jours après la contamination :

  • Sécrétions nasales qui changent de couleur et de consistance après deux jours
  • Démangeaisons dans la gorge (mal de gorge traditionnel)
  • Toux rauque
  • Yeux qui coulent, rougeurs
  • Fièvre

 

Peut-on avoir une rhinite allergique en même temps qu’un rhume ?

Malheureusement, oui. Un enfant peut combiner rhinite et rhume. Lorsqu’il contracte une rhinite allergique, le corps est amené à se défendre, le système immunitaire est donc sollicité. Si un virus se présente, il peut s’installer plus facilement.

Il faut prendre soin de lui dans ces périodes pour ne pas aggraver le rhume. Il serait dommage qu’il se transforme en une maladie plus grave. Aidez son corps à vaincre le virus avec du repos et une consultation chez votre pédiatre, notamment si le rhume ne passe pas au bout de 7 à 10 jours.

 

Prévenir la rhinite allergique et le rhume

Vous pouvez conditionner votre environnement et votre mode de vie pour limiter la prolifération des virus. Pour commencer, apprenez des gestes simples, à votre enfant, pour lutter contre une rhinite allergique ou un rhume :

  • Se laver régulièrement les mains
  • Se moucher dès qu’il en a besoin
  • Utiliser des mouchoirs en papier et les jeter après utilisation

Pensez aussi à booster ses défenses immunitaires en lui préparant des repas équilibrés. Par ailleurs, évitez de fumer près de lui et de l’exposer à la climatisation trop longtemps.

 

Ces quelques gestes permettent à votre enfant de conserver une bonne santé et de repousser plus facilement les attaques des virus.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

 

Nouveau call-to-action