publié le: 5 juillet 2017
catégorie: Bien-être

4 astuces pour éviter les coliques du nourrisson

Eviter les coliques du nourrisson

Les cris d’un bébé sont les seuls moyens de vous avertir d’un problème. Privé de la parole, il ne peut pas vous indiquer qu’il a mal au ventre. Si votre enfant pleure souvent après les repas et qu’il semble se tortiller, il se peut que ce soit des coliques. Bien que cette cause de maux de ventre soit fréquente chez les nourrissons, elles n’en restent pas moins inconfortable pour les enfants et angoissante pour les parents. Voici 4 astuces pour éviter les coliques du nourrisson.

 

Astuce n° 1 : la position du bébé tigre

Si votre bébé présente déjà les symptômes des coliques (il pleure de manière aiguë, se tortille, serre les poings, replie les jambes), vous pouvez essayer de l’apaiser en le portant. Placez votre nourrisson à plat ventre sur votre avant-bras. Sa petite tête doit tenir dans votre main. Veillez à laisser pendre ses bras et ses jambes de chaque côté.

Promenez-le tranquillement en chantonnant doucement. Il mettra un peu de temps à se calmer, mais c’est une situation normale. Au fil du temps, il va se détendre et cesser de pleurer. Soyez patient.

 

Astuce n° 2 : bouillotte tiède ou froide

Tout comme les adultes, les bébés peuvent être soulagés par le chaud ou le froid. La deuxième astuce pour éviter les coliques du nourrisson sera donc d’utiliser une bouillotte. Après chaque repas, remplissez une bouillotte d’eau tiède. Attention, elle ne doit pas être trop chaude ! Posez doucement la poche sur le ventre de bébé. Une variante est le coussin de noyaux de cerise. Vous trouverez dans le commerce des bouillottes adaptées aux bébés, soigneusement rangées dans des pochettes en tissus doux.

Cela permet d’anticiper d’éventuelles coliques, tout en aidant bébé à se reposer.

Si le chaud ne donne pas de résultat, essayez une poche froide. Elle va anesthésier la douleur quelque temps. Cependant, ne prenez pas une poche provenant du congélateur, bien trop froid. Conservez la plutôt au frigo.

 

Astuce n° 3 : une tétée à la verticale

Les coliques sont parfois provoquées par l’air avalé durant la tétée. Pour éviter que votre bébé n’avale de l’air, ce qui provoquerait un mal de ventre, essayez de le tenir le plus verticalement possible pendant le repas.

Vous pouvez aussi opter pour un biberon avec une contenance plus petite et une ventilation intégrée. Celui-ci propose un écoulement naturel du lait et une ingestion d’air très limité.

 

Astuce n° 4 : fractionner les repas

En dernier lieu, si votre bébé est toujours sujet aux coliques, vous pouvez tenter de lui proposer plusieurs petits repas. Le fait de fractionner les tétées, que ce soit au sein ou au biberon, l’aide à mieux digérer et à anticiper les maux de ventre.

Pour soulager le bébé et éviter les coliques du nourrisson, vous pouvez tester ces 4 astuces dès maintenant. Si les maux de ventre persistent ou semblent s’intensifier, nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec votre médecin.

 

NB : D’autres solutions peuvent exister pour traiter les coliques du nourrisson. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.