Même si l’allaitement maternel offre la meilleure alimentation à votre bébé, d’après les recommandations de l’OMS, il est parfois nécessaire de se tourner vers les laits infantiles. Depuis janvier 2015, les formules infantiles au lait de chèvre sont autorisées sur le marché européen. Or, si ces produits peuvent être commercialisés, c’est grâce à une composition adaptée aux besoins nutritionnels des nourrissons.

Le lait de chèvre, des qualités naturelles

Moins connu, le lait de chèvre a une composition proche du lait de vache sur le plan des protéines, lipides, glucides. De plus, il contient aussi de nombreuses vitamines  (A, D, C et B), des oligo-éléments et des minéraux, très importants pour la nutrition infantile.

Autrefois, le lait de chèvre était d’ailleurs donné aux enfants qui ne pouvaient pas être allaités par leur mère.

Tout comme le lait de vache, le lait de chèvre devra néanmoins subir des modifications pour entrer dans la composition d’une formule infantile et être donné à votre bébé en toute confiance.

Les préparations infantiles passées à la loupe

Pour être autorisés à être mis sur le marché, les laits infantiles doivent démontrer que leur composition convient aux besoins des plus petits, conformément à la réglementation européenne.

Si les formules infantiles au lait de chèvre ont reçu l’autorisation de se placer dans les rayons des pharmacies à côté de préparations au lait de vache, c’est qu’il convient tout autant à l’alimentation des nourrissons.

Une composition proche du lait maternel

Les laboratoires mettent tout en œuvre pour que la composition d’un lait infantile à base de lait de chèvre ou de lait de vache soit la plus proche possible de celle du lait maternel. Même si ce dernier restera toujours le plus adapté au nourrisson.

Les formules infantiles au lait de chèvre sont source de protéines, d’acides gras et autres éléments nutritifs essentiels au bon développement de bébé.

Il faut également savoir que les caséines contenues dans le lait de chèvre forment un caillé mou et poreux dans l’estomac du bébé. Quant à son goût, doux et léger, il permet de diversifier l’alimentation des nourrissons dès l’âge de 6 mois. C’est aussi une solution pour les parents d’un enfant qui boude son biberon habituel !

 

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.