Quelles peuvent être les causes du mal de ventre de l’enfant ?

publié le: 24 juillet 2017
catégorie: Bien-être

Mal de ventre de lenfant

Un enfant qui se plaint de maux de ventre est une source d’inquiétude pour les parents. Les douleurs peuvent avoir diverses origines qu’il faut identifier, afin de le soulager au mieux. Quelles peuvent être les causes du mal de ventre de l’enfant ? Tentons de répondre à cette question.

 

Les causes alimentaires du mal de ventre de l’enfant

Les maux de ventre d’un enfant peuvent avoir une origine alimentaire. Un enfant qui se plaint après chaque repas peut souffrir d’une intolérance alimentaire. Le gluten, l’œuf ou encore le lactose sont le plus souvent incriminés. Une allergie alimentaire peut également être à l’origine de ses maux de ventre. Un rendez-vous chez le pédiatre, et peut-être chez l’allergologue, s’impose.

Si les douleurs abdominales sont récurrentes, il faut aussi faire un point sur l’alimentation. Un enfant qui ne mange pas assez de laitage ou de fibres peut avoir des troubles digestifs et souffrir de constipation. Dans ce cas, il faut simplement revoir l’équilibre nutritionnel pour mettre fin aux maux de ventre.

 

La gastroentérite

Les maux de ventre peuvent être accompagnés d’autres symptômes comme la fièvre, la diarrhée et les vomissements. Dans ce cas, il s’agit très probablement d’une gastroentérite. Il est hautement recommandé de consulter son médecin traitant ou son pédiatre qui prescrira de quoi soulager l’enfant.

Notez que si cette maladie est bénigne pour les adultes, elle peut se révéler dangereuse pour les plus petits. En effet, les diarrhées sont source de déshydratation. Si votre enfant en souffre, il faut veiller à ce qu’il boive régulièrement de l’eau, des infusions ou des bouillons.

 

L’appendicite ou la hernie

Si l’enfant a des douleurs très localisées, elles cachent peut-être une hernie ou une appendicite. La hernie est caractérisée par une sorte de boule ou de grosseur sous la peau. En cas d’appendicite, la douleur est vive et localisée dans le bas du ventre, du côté droit. Elle s’accompagne de troubles comme la constipation et la diarrhée.

Dans les deux cas, il est impératif de se rendre chez son médecin traitant, voire aux urgences si les douleurs sont insupportables. Une intervention chirurgicale est parfois indispensable.

 

L’infection urinaire

L’infection urinaire peut être à l’origine de maux de ventre. Elle est plutôt simple à identifier. L’enfant concerné se rend souvent aux toilettes, mais urine peu à chaque fois. La miction est parfois douloureuse et les urines sont malodorantes.

Un traitement médicamenteux sera nécessaire pour soigner l’infection. Celle-ci guérit très rapidement et les maux de ventre s’atténuent tout aussi vite.

 

Les troubles psychologiques

Il n’est pas rare que le mal de ventre de l’enfant ne s’accompagnent d’aucun autre symptôme physique. Dans ce cas, il faut s’interroger sur l’origine psychologique des douleurs.

Par exemple, un enfant qui a mal au ventre tous les dimanches soirs est peut-être un enfant stressé à l’école. Les maux de ventre peuvent aussi avoir pour cause une situation familiale tendue comme une séparation, la perte d’un proche ou l’arrivée d’un autre enfant dans la famille.

Dans ce cas, il faut parler à l’enfant, le rassurer et essayer de comprendre son mal-être.

Pour soigner les maux de ventre d’un enfant, il faut les identifier. Cette tâche est difficile. Les parents peuvent faire appel à leur médecin ou leur pédiatre pour être conseillés et trouver la solution adéquate.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.