publié le: 28 juillet 2017

Comment aborder la diversification alimentaire d’un bébé de 5 mois ?

Aborder la diversification alimentaire

Les 5 mois d’un enfant marquent un tournant majeur dans sa petite vie : c’est le début de la diversification alimentaire ! Cette étape est importante dans son développement. Très progressivement, bébé va découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Mais comment bien passer cette étape ? Voici comment aborder la diversification alimentaire d’un bébé

La diversification alimentaire étape par étape

À 5 mois, bébé boit environ 800 ml de lait infantile ou de lait maternel. À cet âge, il peut découvrir de nouveaux aliments sans risque, à condition de bien les choisir.

La diversification alimentaire d’un bébé débute souvent avec les légumes. Après 10 à 15 jours, il est possible d’introduire les fruits. Les farines et les produits céréaliers seront les étapes suivantes, puis ce sera au tour de la viande, du poisson et des autres aliments. Il est important d’introduire les aliments un par un, afin d’identifier une éventuelle allergie.

La diversification alimentaire d’un bébé : quels aliments ?

Les légumes doivent être présentés en priorité. Les premiers légumes préconisés sont :

  • Les carottes
  • Les courgettes
  • Les épinards
  • Les haricots verts
  • Le potiron
  • La betterave
  • Les petits pois

Une fois que tous ces légumes sont adoptés, il est possible d’introduire des légumes plus forts en goût comme :

  • Les choux
  • Les navets
  • Les salsifis
  • Les artichauts
  • Le fenouil

La vigilance est de mise avec les légumes riches en fibres. Ils doivent être consommés en petites quantités par les jeunes enfants.

Cuisiner les légumes

Les légumes doivent être cuisinés très simplement. Il faut soit les cuire à l’eau, soit à la vapeur. Il est recommandé de cuisiner un seul légume à la fois. Celui-ci peut, cependant, être mélangé à la pomme de terre qui donnera une texture fluide et agréable à la purée. Il existe aujourd’hui des robots comme le Babycook qui permettent de cuire et de mixer très facilement. N’ajoutez pas de sel ni de matières grasses. Consultez cet article pour mieux aborder l’apport en sel dans l’alimentation des enfants.

Idéalement, il faut privilégier des légumes frais et bio.

Les petits pots sont pratiques et eux aussi adaptés aux repas des tout-petits. Pour débuter la diversification alimentaire d’un bébé, il faut bien sûr opter pour les petits pots composés d’un seul légume.

Introduire les fruits

Les fruits doivent être introduits environ deux semaines après les légumes. Il n’est pas rare que les enfants préfèrent ces aliments sucrés. Les premiers fruits à présenter à bébé sont :

  • Les pommes
  • Les poires
  • Les pêches
  • Les bananes

Les fruits peuvent être proposés crus ou cuits. Les morceaux sont à proscrire, il faut donc proposer des purées lisses ou encore des jus. L’ajout de sucre n’est pas recommandé.

Comment s’y prendre ?

Chaque enfant est différent face à la diversification alimentaire. Certains peuvent refuser de manger. Il ne faut pas hésiter à leur proposer à nouveau quelques jours plus tard. D’autres, au contraire, vont apprécier de découvrir de nouvelles saveurs et textures.

Il ne faut pas hésiter à transformer les repas en moments ludiques. On peut choisir une jolie vaisselle colorée et jouer avec bébé. Il acceptera plus facilement de goûter de nouveaux aliments ainsi.

 

Une fois la diversification alimentaire lancée, il faut faire découvrir autant d’aliments que possible. En effet, jusqu’à l’âge de 2 ans, les enfants mangent de tout. Et si vous avez un doute sur l’introduction d’un aliment, un calendrier est présent dans le carnet de santé de votre enfant.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.