publié le: 5 septembre 2016

Les grandes étapes du développement de 12 à 36 mois

Enfant qui se développe de 12 à 36 mois

Depuis sa naissance, bébé a fait des progrès spectaculaires. Du haut de ses 12 mois, il va encore beaucoup progresser et devenir de plus en plus autonome avant de se préparer à prendre le chemin de l’école. C’est une période très riche où votre tout-petit va multiplier les apprentissages. Après avoir analysé les premières étapes de développement de l’enfant entre 0 et 12 mois, découvrons maintenant quelles sont les étapes du développement de 12 à 36 mois ?

Entre 12 et 18 mois : les premiers pas

Les premiers pas sont toujours impatiemment attendus par les parents. Quoi de plus craquant qu’un petit bout haut comme 3 pommes titubant gaiement ? L’apprentissage de la marche est l’une des étapes les plus importantes de son développement. Il va gagner en autonomie, fortifier ses petits muscles et explorer avec malice l’univers qui l’entoure.

Si certains enfants se lancent dans cette nouvelle aventure dès leur première bougie soufflée, d’autres tardent parfois à le faire. Ne soyez pas inquiets ni trop impatients, votre enfant évolue à son rythme et ce n’est que lorsqu’il se sentira prêt et confiant qu’il mettra un pied devant l’autre.

De 18 à 24 mois : l’apprentissage du langage

Alors que bébé babillait les premiers mois de sa vie, puis formulait quelques consonnes et vocables, entre 18 et 24 mois son vocabulaire va considérablement s’enrichir. De la prononciation de quelques mots simples, il va progressivement les juxtaposer puis construire de petites phrases rudimentaires.

Si, au départ, il comprend bien plus qu’il ne peut s’exprimer, vers l’âge de 24 mois il parle chaque jour de mieux en mieux avec de plus en plus de répartie. Du simple “vroum vroum” désignant une voiture au “miaou” interpellant un chat, bébé va cesser petit à petit d’utiliser des onomatopées pour s’exprimer comme un grand.

À l’approche de ses 3 ans, son langage est constitué et est de plus en plus riche. Il devient un vrai “moulin à paroles”, construit des phrases de plus en plus longues et ne cesse de vous émerveiller.

Dès 15 mois : l’étape de la propreté

L’apprentissage de la propreté est une étape particulièrement redoutée par les parents. Condition quasi sine qua non pour que leur tout-petit puisse s’asseoir sur les bancs de l’école, ils ont hâte de le savoir propre et sont pressés d’en finir avec les couches.

L’apprentissage de la propreté peut débuter dès les 15 mois de l’enfant, comme beaucoup plus tardivement. Généralement, les filles sont un peu plus précoces, mais, quel que soit le sexe de votre enfant, tout comme pour l’apprentissage de la marche et du langage, aucune règle n’est gravée dans le marbre. Votre tout-petit doit se sentir prêt et il est inutile de le braquer si son initiation au pot n’est pas une réussite immédiate.

Armez-vous de patience et attendez les signes annonciateurs. Si, lorsque sa couche est sale, il semble manifester du mécontentement, alors n’hésitez pas et incitez-le à aller au pot. Dans le cas contraire, inutile de le braquer, vous ne feriez que retarder l’échéance et le déstabiliser.

À l’approche de ses 3 ans, bébé s’est transformé en petite fille ou petit garçon. Le temps est passé si vite que vous l’avez à peine vu grandir. Ses premiers pas et gazouillis sont déjà loin, il est propre, et fier de l’être, et, très bientôt, va faire son entrer dans la cour des grands, celle de la maternelle. C’est à présent de nouvelles compétences qu’il va développer pour lesquelles il aura encore plus que jamais besoin de vous.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.