Appelé aussi flore intestinale, le microbiote se compose de près de 100 milliards de micro-organismes présents dans nos intestins. Il est principalement situé dans l’intestin grêle et le côlon et s’avère essentiel à notre organisme. Quel est son rôle ? On fait le point.

Le rôle indispensable du microbiote intestinal

Considéré comme un organe à part entière, le microbiote intestinal joue un rôle essentiel sur le tube digestif et notamment sur la muqueuse intestinale. Il est également essentiel dans la maturation du système immunitaire au niveau des intestins. Et ce n’est pas tout : on lui connaît aussi une fonction de défense au niveau du tube digestif puisque le microbiote évite la prolifération de certaines bactéries pathogènes. D’autres bactéries présentes dans le microbiote intestinal ont par ailleurs un rôle protecteur quant à certaines maladies inflammatoires. C’est notamment le cas de la bactérie appelée Escherichia coli qui permet de faire barrière, au sein du tube digestif, à d’autres bactéries pathogènes. D’ailleurs, dès lors que cet écosystème est quelque peu déréglé, cela peut rapidement provoquer certains troubles digestifs chez l’enfant. Coliques, nausées, vomissements ou diarrhées peuvent en être les conséquences.

Comment se forme le microbiote intestinal ?

Si le microbiote est désormais reconnu pour ses fonctions digestives, immunitaire, métabolique et neurologique, il faut savoir qu’il est unique et propre à chaque individu. Il se constitue dès la naissance lors de l’accouchement par voie basse, et plus précisément au contact de la flore vaginale de la mère. Les micro-organismes de l’environnement peuvent également influer sur la composition du microbiote, pour les bébés nés par césarienne par exemple. C’est ensuite en fonction de l’alimentation, des gènes, de l’hygiène, de l’environnement et des traitements médicaux que le microbiote évolue tout au long de la croissance. Notons par ailleurs que le microbiote intestinal est immature jusqu’à l’âge de 2 à 3 ans en moyenne. C’est la raison pour laquelle les tout-petits sont particulièrement fragiles et sujets aux différents troubles gastro-intestinaux.

Comment soulager ces troubles digestifs ?

Tout d’abord, veillez à l’alimentation de votre bébé ou de votre enfant. En effet, ces troubles sont souvent provoqués à la suite de repas ou d’une alimentation inadaptée. Privilégiez donc une alimentation équilibrée et riche en fibre afin de favoriser la digestion. Vous pouvez également avoir recours à d’autres solutions thérapeutiques, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.